Gestation et mise bas de la chatte : bon à savoir

article

Durant sa gestation, le corps de la chatte se transforme, son métabolisme aussi. Ses besoins se modifient en même temps qu’elle prend des rondeurs. Il est donc important d’en tenir compte et de modifier en fonction, la nourriture, les soins et l’entretien de la chatte gestante. En effet, la gestation et mise bas de la chatte n’est pas toujours une étape facile. Il peut y avoir des complications durant la mise bas et parfois l’avortement est nécessaire. Tout cela est bon à savoir pour se préparer au futur, si vous comptez faire reproduire votre chatte.

Le déroulement de la gestation : durée et observations

Si la saillie réussit, la chatte rentre dans une période de gestation. Parfois elle peut encore être en chaleur alors qu’elle couve déjà ses futurs chatons dans son ventre. Pour s’assurer qu’elle est gestante, faites une échographie chez le vétérinaire à partir du 17ème jour après la saillie. Le fœtus commence à être visible à partir de ce stade. Néanmoins, une chatte gestante peut présenter des signes visibles à savoir, le ventre gonflé, l’arrêt de l’appel du mâle ou encore les mamelons agrandis et roses. Au bout de la 6ème semaine de gestation, il est enfin possible de compter le nombre chatons que porte la chatte, car les os commencent à prendre forme avec leur calcification.

Mais, il faudra encore environ deux mois avant que le fœtus parvienne à maturité.  En effet, la gestation dure entre 63 et 67 jours, mais exceptionnellement, elle peut s’étendre à 74 jours. À chaque période de la gestation, on observe différents changements qui conduisent également à un traitement plus délicat de la chatte.

Nourrir une chatte gestante

Une chatte gestante a beaucoup d’appétit, ses besoins nutritionnels augmentent dès qu’elle commence à féconder. En effet, elle s’approvisionne déjà en nutriments pour prévoir la période de lactation. Aussi, lors de cette période, il est conseillé de proposer à votre chatte une nourriture adapté à la phase de reproduction qui regorge de protéines et d’énergie, et dont le rationnement est bien étudié pour s’approprier à l’évolution de la gestation, étant donné que la chatte prend du poids au fur et à mesure du temps. On observe une croissance rapide du fœtus à partir de la 6ème semaine et de ce fait, les besoins nutritionnels de la chatte augmentent davantage lors de cette période.

Les soins particuliers aux chattes gestantes et allaitantes

La chatte gestante doit boire souvent de l’eau fraiche pour ne pas être déshydratée. Il faut également la vermifuger pour que ses parasites ne se transmettent pas à ses petits à travers le lait maternel. Par ailleurs, la nourriture des chattes gestantes doit suivre un régime spécial comme indiqué précédemment. En outre, elle doit être nutritive, riche en vitamines, en protéines et en graisse. Par ailleurs, il faut veiller au repos et au bien-être du chat.

La mise bas de la chatte et les éventuelles complications

 La mise bas d’une chatte se déroule généralement en trois temps à savoir les contractions, l’expulsion du chaton et l’évacuation du placenta. Ces trois étapes se répètent à chaque sortie d’un nouveau-né. Plus la portée est importante, plus la mère fera un travail long et fastidieux. Normalement, le premier chaton arrive au maximum deux heures après le début de la contraction. Si l’expulsion excède cette durée, le chaton risque de manquer d’oxygène. Lors de sa naissance, n’essayez pas de rompre le cordon ombilical, la mère le fera instinctivement avec ses dents. Les chatons ne sortent pas en même temps, il faut compter environ un intervalle de temps de 30 à 60 min pour chaque expulsion. Toutefois, les complications peuvent parfois arriver si ce délai est largement dépassé. Parfois, l’expulsion est difficile et le chaton s’étrangle en étant coincé. Il arrive aussi que le placenta ne soit pas rejeté naturellement. Et dans des cas les plus difficiles, le chat peut présenter des pertes purulentes, verdâtres ou même être victime d’une hémorragie. C'est pourquoi l’assistance du vétérinaire est primordiale lors de la mise bas de la chatte.

L’avortement

Si la gestation de la chatte présente des risques pour sa santé, le vétérinaire peut provoquer l’avortement par injection d’un liquide qui empêche la nidification de l’ovule fécondé et qui interrompt donc la gestation de la chatte. Il se peut également que l’avortement soit voulu par le propriétaire de la  chatte. Ce cas se présente lorsque la chatte est stérilisée et que la portée de nouveaux chatons n’était plus prévue ou encore si la chatte est sous pilule contraceptive.

Comment s’occuper d’un nouveau-né ?

La première chose à faire est de s’assurer que le nouveau-né arrive à téter le lait maternel. Il faut donc tester si les mamelons fournissent bien du lait et que le nouveau-né peut subvenir à ses besoins. Il faut également surveiller de temps à autre l’état de santé des chatons.

 

article

Un compagnon de vie tel que le chat est pour le maitre, un véritable proche si bien qu’il est prêt à lui offrir un enterrement digne d’un humain. Il s’en est passé des...

article

Vous adorez les animaux et vous souhaitez adopter un animal de compagnie. L’adoption d’un animal de compagnie est une décision à prendre consciencieusement, car cela vous...

logo
article
Tout savoir sur les assurances santé pour animaux

Si vous possédez un animal de compagnie, il est...

article
Comment entretenir la litière du chat et le bac ? Mode d’emploi

Pour devenir propre et autonome, tout animal domestique...