Conseils sur l’alimentation du chat : un régime spécial à respecter

article

Le chat a un régime alimentaire strict, une mauvaise connaissance de ses besoins nutritifs peut induire le propriétaire en erreur, qui peut lui donner de la nourriture impropre à sa nature. Sans le savoir, la mauvaise alimentation du chat peut être à l’origine de ses maux, de ses carences et même de son obésité. Afin d’éviter ces problèmes, mieux vaut éviter la nourriture inadaptée au chat. Il est également important de suivre quelques notions d’hygiène lorsqu’il prend ses repas.

Alimentation du chat : ce qui est interdit

Tout n’est pas bon à donner au chat. Même si certaines nourritures ne s’avèrent pas toxiques, elles ne sont pas bonnes pour le métabolisme du chat. Évitez de lui donner de la nourriture pour chien qui n’est pas adaptée à sa race. Les os de poulet et de lapin sont également des dangers latents pour son appareil digestif, avec les fragments pointus qui y circulent. Le sel, le sucre, les boissons gazeuses, les denrées riches en hydrate de carbone, les champignons, le lait, les arachides, le thon et le poisson cru ne doivent pas être consommés en grande quantité.

Mais il existe également une catégorie de nourritures toxiques pouvant être mortelles pour le chat. Ce sont en outre l’alcool, le raisin, la pomme de terre crue, le chocolat, le café, le thé, l’avocat, l’œuf cru, l’oignon, la muscade, la pâte à pain, l’oignon, l’ail et l’échalote. Toutes ces nourritures sont formellement interdites dans le régime alimentaire du chat.

Les règles à respecter pour le repas du chat

L’hygiène alimentaire du chat doit également être suivie de près. La fréquence de ses nourritures, la propriété du récipient contenant le repas, la fraîcheur des croquettes, toutes sont questions doivent être posées pour bien nourrir le chat.

La première règle d’or est de fractionner les rations quotidiennes du chat afin qu’il ne mange pas trop. Vous pouvez lui laisser de petites fractions de nourriture dans sa gamelle, tout en lui laissant assez d'autonomie pour prendre ses repas tout seul.

Pensez au contenu de chaque repas. En outre, le chat étant un carnivore, le repas doit être composé de 50 % de viande animale, 20 % de céréales cuites, de 20 % de légumes verts et de l’huile et des vitamines.

Les habitudes alimentaires du chat ne doivent pas être changées brusquement. S’il consomme souvent de la nourriture liquide, la mutation vers la nourriture solide prend du temps. Par ailleurs, l’eau est importante pour le chat, il doit être suffisamment hydraté, car il transpire beaucoup.

Évitez également de lui donner la nourriture de la veille, car le chat est très sensible à la fraîcheur des aliments. De même, faites attention à la variation de la température. La nourriture doit être ni trop chaude ni trop froide.

Conseils pour les chats à poils longs et mi-longs

La fourrure du chat lui cause souvent des problèmes de régurgitations, de vomissements et de constipation, surtout si le poil est long. Si vous avez un chat à poils longs ou mi-longs, il est conseillé de donner de la nourriture riche en fibre d’avoine et de malt pour faciliter l’élimination des boules de poils dans l’intestin.

article

Si vous possédez un animal de compagnie, il est très important que vous lui offriez les meilleures conditions de vie. Cela, pour son bien-être et pour qu’il soit...

article

Pour devenir propre et autonome, tout animal domestique doit avoir sa litière. C’est la base pour que votre chat apprenne vite où il doit faire ses besoins, sans quoi il peut...

logo
article
Obsèques du chat : du traitement de la dépouille aux funérailles

Un compagnon de vie tel que le chat est pour le maitre,...

article
Comment et pourquoi adopter un animal de compagnie

Vous adorez les animaux et vous souhaitez adopter un...